Les assurances catastrophe augmentent. Compte à rebours du climat: 690 jours avant la conférence de Paris. Chronique à suivre….

Claude-Marie Vadrot  • 9 janvier 2014
Partager :

690 jours. C’est le temps qui reste à la planète et aux politiques avant le début de la 18 ème conférence sur le climat qui se tiendra prés de Paris, au Bourget, à partir du 30 novembre 2015. Comme le temps passera très vite pour la montée inexorable du dérèglement climatique, fait de réchauffement, de tempêtes, de froid inattendu et de graves variations pluviométriques, il est plus que temps d’en tenir une chronique politique, scientifique et économique. Le lecteur trouvera donc ici chaque semaine, plus souvent si nécessaire, les informations, bonnes ou mauvaises, liées au réchauffement de la planète et à la froideur des politiques.

Les grandes compagnies américaines, anglaises et européennes viennent de faire savoir que la croissance des dégâts liés aux catastrophes naturelles, les grandes comme celles qui passent inaperçues, vont les contraindre à augmenter les primes réclamées aux citoyens assurés et au entreprises. Ces grandes sociétés d’assurance et de réassurance ont fait une fois de plus leurs comptes et se sont aperçu que les inondations et les tempêtes leur coûtent de plus en plus cher et affirment qu’elles commencent à enregistrer des pertes qu’elles qualifient d’importante. Elles se chiffreraient en milliards d’euros et représenteraient depuis quelques années plus de moitié des remboursements à leurs assurés.

Ces compagnies, dont on sait qu’elles constituent l’un des plus importants lobbies dans les discussions préparatoires des conférences sur climat et dans les couloirs des réunions annuelles, sont devenues très actives pour inciter les Etats à prendre des décisions pour maintenir le réchauffement climatique. Elles ne sont évidemment pas sur le point de faire faillite, mais elles expliquent que « pour maintenir leur profitabilité » elles vont devoir augmenter leurs primes de 15 à 20%. Ce qui revient à faire payer aux assurés le coût de l’immobilisme des Etats en matière de climat…

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don