Les lycéens et le cannabis

Vincent Peillon a rappelé qu’il s’agissait d’un problème de santé publique qui appelle une réponse « globale »,

Politis  • 23 janvier 2014
Partager :

Le ministre de l’Éducation nationale a rejeté la proposition du député UMP Éric Ciotti de soumettre « au moins une fois par an » tous les lycéens à un contrôle de dépistage de leur consommation de drogues, en particulier de cannabis, dont les jeunes Français sont les premiers consommateurs (après les Tchèques) en Europe. Vincent Peillon a rappelé qu’il s’agissait d’un problème de santé publique qui appelle une réponse « globale », notamment de prévention. La FIDL, syndicat lycéen, a publié un communiqué demandant « un cadre légal à la vente et la distribution de cannabis » qui permettrait un contrôle des produits, donc « une garantie sanitaire » de la part de l’État.

Société Santé
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don