Dossier : Dieudonné, Soral : Cet antisémitisme qui fait le buzz

Une quenelle très indigeste

Geste « antisystème » ou « salut nazi inversé », ce signe de reconnaissance inventé par Dieudonné défraie la chronique depuis plusieurs mois. Un phénomène aux relents clairement antisémites, amplifié sur Internet.

Cette année sera-t-elle celle de la « quenelle » ? Ces derniers mois, c’est une véritable indigestion. Jeunes, militaires, pompiers, sportifs ont succombé à la mode de ce geste inventé par l’ex-humoriste Dieudonné. Bras tendu vers le sol, main sur l’épaule, la posture est présentée comme « antisystème et potache » par son inventeur. Pour Alain Jakubowicz, président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), il s’agirait d’un « salut nazi inversé ». Mais, la meilleure…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.