Marché transatlantique : la grogne des élus

Les régions Île-de-France et PACA demandent l’arrêt des négociations du grand marché transatlantique.

Un vent de fronde des élus régionaux souffle sur les négociations autour du partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) entre les États-Unis et l’Union européenne. Les deux plus grandes régions françaises, Île-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), ont infligé un cinglant camouflet à la volonté présidentielle d’aboutir rapidement à cet accord. L’Île-de-France a lancé le mouvement le 14 février en adoptant une délibération intitulée : « La région Île-de-France hors…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents