Ces maires qui raccrochent : « La politique ne doit pas être un métier ! »

Pour Gilles Demailly, à Amiens, pas question d’être un « croulant » qui s’accroche au pouvoir.

Pauline Graulle  • 13 mars 2014 abonné·es
Ces maires qui raccrochent : « La politique ne doit pas être un métier ! »

«Si je deviens maire d’Amiens, ce sera seulement pour un tour. » La promesse de Gilles Demailly (PS) remonte à 2007. Elle est ensuite tombée aux oubliettes. Comme refoulée par ses collaborateurs, persuadés qu’il

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 2 minutes