Municipales : « sextangulaire » à Bagnolet, le Front de gauche devant d’une voix

À Bagnolet, le duel fratricide opposant le maire sortant à son équipe peut tourner dimanche à l’avantage… Du PS. Les électeurs ont mis le candidat socialiste et le premier adjoint communiste à égalité quasi parfaite (21%). Le Front de gauche de Laurent Jamet n’est devant que d’une voix, à 1795 bulletins exprimés contre 1794 pour Tony Di Martino. Sur le papier, le second tour dans cette ville limitrophe de Paris, communiste depuis quatre-vingt-six ans, pourrait être une « sextangulaire », mettant 6 listes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.