Pollutions en tout genre

Ce qui fait lien entre toutes ces affaires, c’est l’éternelle question du financement des campagnes. présidentielles.

Politis  • 20 mars 2014 abonné·es

S’il m’avait été donné de « faire » de la politique -- ce qu’à Dieu ne plaise --, j’aurais aimé être maire. Pas maire de Paris ou d’une métropole dont on ne voit pas les limites, sans cesse repoussées, ou noyées dans les brumes de la pollution, mais d’une petite ville à dimensions humaines. Là où vous avez l’impression que vos choix peuvent encore changer quelque chose à la vie

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 5 minutes