« Pressions insensées » et « folles rumeurs » : l’académie de Créteil annule un spectacle pour enfants

Les enfants de Bonneuil-sur-Marne ne verront pas Oh Boy !, spectacle acclamé depuis cinq ans, car son personnage principal est homosexuel.

Erwan Manac'h  • 14 mars 2014 abonné·es

Les réacs de la Journée de retrait des écoles (JRE) n'ont même plus besoin de froncer les sourcils pour faire monter la pression sur l'Éducation nationale. L'emballement du début d'année sur la prétendue « théorie du genre » à l'école provoque aujourd'hui une vague de censures par anticipation.

C'est une pièce pour enfants, primée d'un Molière « jeune public » en 2010, qui a fait début mars les frais de leurs campagnes, comme le rapporte ce jeudi L'Express . Le spectacle Oh Boy ! , adapté d'un roman distingué par une montagne de prix littéraires, tourne depuis 2009 et remplit les salles. 600 représentations et 100 000 spectateurs sans la moindre polémique. Seul sur scène, Barthélémy parle de relations fraternelles, de suicide, de maladie, de secrets. Le sujet interdit affleure à de rares instants, sans que le texte ne s'y attarde : le jeune homme de 26 ans est homosexuel.

Craignant les pressions homophobes, c'est l'inspection académique du Val-de-Marne qui est intervenue pour annuler les représentations prévues les 3 et 4 mars pour 554 élèves de CM1/CM2 de Bonneuil-sur-Marne. Après l'inquiétude qu'auraient exprimée plusieurs enseignants – et dans un contexte virant à l'hystérie —, elle souhaitait se réserver le temps d'un travail pédagogique pour préparer les esprits et informer les parents « de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Politique
Temps de lecture : 6 minutes