Rwanda : condamnation historique

Politis  • 20 mars 2014
Partager :

Pascal Simbikangwa, ex-capitaine de la garde présidentielle rwandaise, a été condamné, le 14 mars, à 25 ans de prison pour « complicité de génocide », par la cour d’assises de Paris. Verdict historique pour ce tout premier procès en France de ce génocide, qui a fait 800 000 morts au Rwanda en 1994. Jugé au titre de la « compétence universelle » prévue pour les crimes les plus graves, Pascal Simbikangwa n’a eu de cesse, lors des audiences, de minimiser son rôle dans les assassinats de masse perpétrés contre les Tutsis. Mais la cour a estimé qu’il avait bien distribué des armes et donné des instructions d’exécution systématique visant ce groupe de population.

Monde
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don.

Chaque jour, Politis donne une voix à celles et ceux qui ne l’ont pas, pour favoriser des prises de conscience politiques et le débat d’idées, par ses enquêtes, reportages et analyses. Parce que chez Politis, on pense que l’émancipation de chacun·e et la vitalité de notre démocratie dépendent (aussi) d’une information libre et indépendante.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…