Nucléaire : Série d’incidents techniques à Fessenheim

les militants pour la fermeture de Fessenheim ont dénoncé un « acharnement sur ces vieilles chaudières atomiques à bout de souffle et de plus en plus dangereuses ».

Politis  • 24 avril 2014
Partager :

L’arrêt du second réacteur nucléaire de Fessenheim, vendredi 18 avril, n’est en rien lié à l’âge avancé de la centrale, la plus ancienne du parc nucléaire français, a assuré, dès le lendemain, un porte-parole d’EDF. Si ce second réacteur a été remis en service au bout de deux jours, le premier est toujours en panne, arrêté depuis le 9 avril en raison d’une fuite détectée dans sa tuyauterie d’alimentation en eau. De leur côté, les militants pour la fermeture de Fessenheim ont dénoncé dans un communiqué un « acharnement sur ces vieilles chaudières atomiques à bout de souffle et de plus en plus dangereuses ».

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don