Dossier : Parti de gauche - EELV : « Je t'aime... moi non plus »

Quelle souveraineté pour les Européens ?

Sortir de la soumission à l’Europe néolibérale : tel est le projet avancé par deux ouvrages récents, qui divergent cependant sur la méthode à adopter. Si l’un préconise une sortie de l’euro, l’autre a du mal à croire à un souverainisme de gauche, préférant bâtir une autre Europe.

Deux ouvrages, la Malfaçon, de l’économiste Frédéric Lordon, et Que faire de l’Europe ?, d’Attac France et de la Fondation Copernic, divergent sur le sort de l’euro, monnaie unique qui a constitué une étape majeure dans le processus d’intégration européenne. N’en déplaise à la gauche européiste, Frédéric Lordon estime que l’on ne peut plus rien essayer dans le carcan de l’euro : « En vérité, il a été délibérément construit à cette fin : qu’on ne puisse rien y essayer ! – En tout cas rien d’autre que ce que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.