Roms: « Une parole haineuse s’est libérée »

À l’occasion de la journée internationale des Roms, le 8 avril, Amnesty International publie un rapport sur les violences qui s’exercent contre ces familles, notamment en France.

Ingrid Merckx  • 8 avril 2014 abonné·es

France, Grèce, République tchèque : l’intolérance à l’égard des Roms grimpe dans trois pays de l’Union européenne. Cela se traduit par des violences physiques perpétrées par des policiers et des « riverains ». Amnesty International a publié le 8 avril, à l’occasion de la journée internationale des Roms, un rapport qui s’appuie sur des témoignages relatant certaines de ces violences, notamment à Marseille[^2]. Les explications de Caroline Godard, membre de Rencontres tsiganes,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 5 minutes