Gastronomie : Cuisine libanaise

Un ouvrage de 500 recettes, privilégiant une cuisine maison, au-delà du traditionnel mezzé.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La gastronomie libanaise ne se résume pas au houmous et au taboulé. Loin de là pour un pays possédant une réelle culture culinaire, et diversifiée, qui peut se targuer d’une position géographique propice. C’est ce qu’entend démontrer cet ouvrage de 500 recettes, privilégiant une cuisine maison, au-delà du traditionnel mezzé. Ragoûts mijotés, fritures, brochettes, salades de saison, aubergines, artichauts et poivrons doux taquinés d’huile d’olive, poissons et viandes marinés. Un livre élégant, alternant recettes et scènes de vie.


La Cuisine libanaise , Salma Hage, éd. Phaidon, 512 p., 39,95 euros.

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.