Henri Huet

Des images en noir et blanc au cœur de la guerre du Vietnam, que le photographe a suivie pour l’Associated Press de 1963 à sa mort, en 1971.

Politis  • 15 mai 2014
Partager :

Il n’utilisait pas de téléobjectif. Son 35 mm le conduisait à être au plus près du sujet. Le 10 février 1971, tombait une dépêche de l’Associated Press : « Un hélicoptère sud-vietnamien transportant quatre photographes de presse civils a été abattu au-dessus de la piste Hô Chi Minh ». Parmi eux, Henri Huet, 43 ans. C’est à son travail que rend hommage ce nouvel opus de la collection « Photo poche », en 63 images. Des images en noir et blanc au cœur de la guerre du Vietnam, que le photographe a suivie pour l’Associated Press de 1963 à sa mort, lui le fils d’un colon d’origine bretonne et d’une Vietnamienne. Sans relâche, sans masquer non plus sa compassion pour les populations civiles et les jeunes recrues.

**Henri Huet** , texte d’Hélène Gédouin, Actes Sud, 144 p., 13 euros.
Culture
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don