La frénésie du libre-échange

La Commission européenne multiplie les accords bilatéraux. Avec l’objectif d’obtenir l’ouverture de nouveaux marchés aux multinationales.

Thierry Brun  • 15 mai 2014 abonné·es

Les accords de libre-échange (ALE) entre l’Union européenne et d’autres pays, en négociation ou en voie de conclusion, sont nombreux et concernent des centaines de millions de citoyens. La Commission européenne a publié en mars un document de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes