L'écotaxe continue de diviser

Une « éco-redevance » devrait remplacer l’écotaxe.

Très attendu, le rapport de la mission parlementaire de l’Assemblée nationale sur le devenir de l’écotaxe plaide pour une « éco-redevance » payée par les poids lourds. La taxe serait maintenue et dotée d’une franchise kilométrique en fonction du type de camion et de son niveau de pollution. EELV se félicite de cette nouvelle mouture, « destinée à ne pas pénaliser les petits trajets et à encourager les circuits courts et la relocalisation de la production ». Elle a aussi reçu un accueil favorable de la part…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents