Libye : Mise en congé du Parlement

L’élection d’un nouveau Parlement interviendrait dans les trois mois.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Dans la situation de chaos que connaît la Libye, le gouvernement a proposé lundi la « mise en congé » du Congrès général national (CGN), le Parlement libyen. L’élection d’un nouveau Parlement interviendrait dans les trois mois. La composition du CGN est violemment contestée par plusieurs groupes. L’institution a même été la cible, dimanche, d’une attaque d’un groupe armé qui réclamait sa dissolution. La Libye connaît depuis plusieurs mois une situation de chaos en raison de la prolifération de milices qui n’ont pas été désarmées après la rébellion qui avait entraîné la chute de Kadhafi, en octobre 2011.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents