Un Parlement modifié à la marge

Malgré la poussée décisive des extrêmes droites et les progrès de la gauche radicale, les rapports de force se maintiennent entre la droite et le centre-gauche à Strasbourg.

Les élections européennes ne mobilisent toujours pas les Européens. L’abstention a cette fois-ci encore dépassé la barre des 50 % avec un taux de 57 %. C’est toujours mieux qu’en 2009 quand 59,37 % des citoyens européens n’étaient pas allés voter. C’est dans les pays d’Europe de l’Est que l’abstention a été massive. Avec un score de 87 %, la Slovaquie emporte la palme de l’incivisme, suivie par la République tchèque (80,5 %), la Slovénie (79 %) et la Pologne (77,3 %). À l’inverse, en Belgique et au…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents