Aux chiffres, citoyens !

L’usage politique des données n’est plus réservé aux pouvoirs en place. La société civile s’en empare pour contester ces derniers.

Patrick Piro  • 19 juin 2014 abonné·es
Aux chiffres, citoyens !
© Photo : Vanessa Carvalho / Brazil Photo Press

«C’ est beaucoup de terre pour bien peu d’Indiens. » Le slogan a longtemps servi d’argument aux latifundiaires brésiliens pour contester aux Indigènes les droits que leur reconnaît la Constitution sur leurs terres traditionnelles : en 1991, on ne recense plus que 294 000 Indiens [^2]. Sauf que les statistiques ont démenti une extinction qui semblait inéluctable. En 2000, le Brésil compte

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes