Gaz de schiste : le secrétaire général de l'OTAN est-il paranoïaque ?

On pouvait imaginer Vladimir Poutine retors , mais à ce point... Selon le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, les militants anti-gaz de schiste européens seraient infiltrés par les services russes, dans le but de «maintenir la dépendance européenne vis-à-vis des importations de gaz» . Le secrétaire général a confié ses craintes à un think-tank britannique à Londres, le 19 juin, rapporte le journal The Guardian. Rien de très officiel donc, puisque l'Organisation de l'Atlantique Nord n'a pas…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents