Les deux armes de Poutine

Après l’amorce d’un dialogue avec Kiev, le Président russe garde deux atouts redoutables : l’insurrection dans le Donbass et le gaz.

Le sort de l’Ukraine se joue toujours sur le double terrain diplomatique et militaire. À cette différence près que les deux évoluent de façon contradictoire. Tandis que la diplomatie est de plus en plus porteuse d’espoir, le militaire vire à la voyoucratie et au brigandage. Alors que Vladimir Poutine et le nouveau Président ukrainien, Petro Porochenko, donnent des signes encourageants de dialogue, les séparatistes pro-russes versent de plus en plus dans la rapine et le meurtre. Dans l’est du pays, des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Louis Mieczkowski, l'insaisissable

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.