« Mouvement » suspendu

La revue s’interrompt mais n’abdique pas.

Mauvaise nouvelle sur le front de la presse libre et exigeante : après vingt ans d’existence, la revue Mouvement, consacrée à la création contemporaine et à l’inscription de celle-ci dans le politique, a dû cesser toute activité à la suite de la mise en liquidation judiciaire, le 28 mai, de la société éditrice les Éditions du Mouvement. Sur le site de la revue, mouvement.net, qui lui aussi devra fermer, son directeur, Jean-Marc Adolphe, en explique les raisons, avant tout économiques, en un dernier texte…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.