Dossier : Palestine : Cette colère qui monte

Decroly, à l’école de l’autonomie

Toléré par l’Éducation nationale, l’établissement public continue d’appliquer sa propre pédagogie depuis bientôt soixante-dix ans.

Nichée à Saint-Mandé (94), en bordure du bois de Vincennes, l’école publique Decroly regroupe un jardin d’enfants, une école élémentaire et un collège. Entourée d’un immense parc, elle offre un cadre idyllique, autant aux enfants qu’au personnel enseignant. Mais en ce matin de juin, la pluie arrose la cour et le ciel assombrit la devanture de l’ancien hôtel particulier qui accueille les maternelles et les primaires. Quant aux collégiens, ils ont classe dans des préfabriqués situés en marge de cette bâtisse…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents