« L’argument de l’atteinte à l’égalité est loufoque »

François Dubet fustige la rigidité du système éducatif français, arc-bouté sur le principe de l’unité de l’école.

Léa Ducré  • 10 juillet 2014 abonné·es
« L’argument de l’atteinte à l’égalité est loufoque »
© **François Dubet** est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Photo : AFP PHOTO / FRANK PERRY

Peu d’expériences pédagogiques alternatives sont menées dans le système scolaire traditionnel, et elles sont généralement découragées par l’Éducation nationale, alors même qu’elles ont prouvé leur « efficacité ».

Les enseignants peuvent-ils appliquer des pédagogies alternatives au sein de l’Éducation nationale aujourd’hui ?

François Dubet : Le maître a toujours eu une grande liberté. Une fois que sa classe est fermée, il enseigne comme il veut. Heureusement, car si tous ces gens qui innovent, bricolent, essayent dans leur coin n’existaient pas, on fermerait l’école ! Mais ce n’est qu’une succession d’initiatives qui concernent un établissement, une petite équipe ou quelques pratiques individuelles, le système éducatif français reste extrêmement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Palestine : Cette colère qui monte
Temps de lecture : 4 minutes