Le système Ryanair en procès

Une procédure de justice révèle de nombreuses infractions au droit du travail de la part de la compagnie aérienne low cost.

« Le personnel signe des contrats ahurissants qui l’obligent à travailler selon les besoins de Ryanair, sans aucune contrepartie ; il n’y a pas de salaire minimum et les employés passent parfois des semaines sans gagner un sou », lance Gerry Byrne, journaliste irlandais spécialiste de l’aviation, qui a enquêté sur cette compagnie emblématique du modèle low cost 1. Cette situation a valu à Ryanair d’être condamnée en 2013 pour travail dissimulé par le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence. Mais, devant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents