Philippe Meirieu : « Sortir de la caricature »

Il ne suffit pas de se proclamer alternatif pour être progressiste.

Philippe Meirieu  • 10 juillet 2014 abonné·es
Philippe Meirieu : « Sortir de la caricature »
© **Philippe Meirieu** est professeur en sciences de l’éducation à Lyon-II. Photo : AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Je n’ai pas voulu signer la pétition « Pour rendre possible le choix d’une alternative éducative dans l’école publique » (voir p. 17), même si je continue, par ailleurs, à soutenir des initiatives pour la création de structures alternatives. Mais une chose est de soutenir des initiatives qui obéissent à un certain nombre d’exigences, autre chose est d’appeler à la création d’un double réseau dans l’Éducation nationale : un réseau se référant à «

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Palestine : Cette colère qui monte
Temps de lecture : 3 minutes