Trop de pression au boulot !

Une récente enquête alerte sur la dégradation des conditions de vie au travail. En cause, la crise, mais aussi le management et l’informatique.

Toujours moins de travail pour les chômeurs… mais de plus en plus de boulot pour les travailleurs ! Dans sa dernière enquête, « Conditions de travail » 1, la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) révèle que, pour ceux qui ont la « chance » d’avoir un emploi, l’intensité du travail s’est fortement accrue depuis 2005. Le développement de l’informatique dans l’entreprise est l’une des causes de cette dégradation de la vie au travail : la part des salariés dont le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents