Vaches enragées pour la Conf’

Le syndicat paysan est poursuivi en justice pour sa lutte contre le projet de ferme-usine de la Somme.

Neuf militants de la Confédération paysanne devaient comparaître le mardi 1er juillet devant le tribunal d’Amiens. Le procès a finalement été reporté au 28 octobre. Ils sont accusés d’avoir démonté des engins de chantier et une salle de traite pour protester contre le projet de ferme-usine des 1 000 vaches, à Drucat-le-Plessiel, dans la Somme. Pour la Confédération, « la ferme des 1 000 vaches est le symbole de la [folie productiviste] ». La ferme devrait produire 9 millions de litres de lait par an, ce…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents