Mort d’un Algérien en cours d’expulsion

Il est mort dans le fourgon qui l’emmenait du centre de rétention de Vincennes à l’aéroport de Roissy.

Politis  • 28 août 2014
Partager :

Le 21 août, un ressortissant algérien est mort dans le fourgon qui l’emmenait du centre de rétention de Vincennes à l’aéroport de Roissy. L’autopsie indique qu’il serait décédé des suites d’une « asphyxie » due à une « régurgitation gastrique ». L’affaire embarrasse le ministère de l’Intérieur, et une investigation de la « police des polices » a été lancée en même temps que l’enquête judiciaire. Mais pour la Ligue des droits de l’homme, l’État, qui expulse à tour de bras et « finit par considérer la mort d’un étranger comme une inévitable bavure collatérale », est d’ores et déjà responsable.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don