44 % de Français regrettent l'abandon de l'encadrement des loyers

44 % des Français regrettent l'abandon de l'encadrement des loyers . C'est l'un des principaux enseignements d'un sondage Ipsos pour la Fondation Abbé-Pierre réalisé du 5 au 6 septembre auprès de 957 personnes représentatives de la population. « Les sympathisants de droite sont partagés alors que les sympathisants de gauche sont majoritairement critiques à l'égard de cet abandon. » De même, 44 % d'entre eux se sentent concernés par cette mesure qui figurait dans la loi Alur. Le 28 août, le Premier…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents