Libye : Un pays hors de contrôle

Tripoli est désormais aux mains des miliciens islamistes.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le gouvernement démissionnaire libyen, exilé à Tobrouk, dans l’extrême-est du pays, a reconnu, lundi, ne plus contrôler les ministères et les services de l’État dans la capitale de Tripoli. La ville est désormais aux mains des miliciens islamistes, à la suite de leur offensive du 22 août. La principale milice, Fajr Libya (Aube de la Libye), a annoncé son intention de former un gouvernement parallèle à Tripoli. Le chaos règne dans le pays depuis la chute et la mort de Mouammar Kadhafi, en 2011.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents