Rythmes scolaires : « L’animation est une éducation »

Les animateurs veulent être mieux reconnus et impliqués dans le débat sur la réforme.

Le Syndicat d’éducation populaire SEP-Unsa réclame une meilleure reconnaissance de la profession d’animateur, la mise en place d’un pôle éducatif interministériel et un niveau de formation minimum assuré. Le SEP-Unsa et le Journal de l’animation ont fêté ce 9 septembre les 50 ans de l’animation. À quoi correspond cet anniversaire ? Patrice Weisheimer : Le 9 septembre 1964 est paru le décret instituant le diplôme d’État de conseiller d’éducation populaire (Decep). Cette date entre en résonance avec notre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents