« Saint Laurent », de Bertrand Bonello : Le parfum d’une époque

Dans Saint Laurent, Bertrand Bonello filme le génie créateur
du grand couturier et son inscription dans la décennie 1966-1976.

Christophe Kantcheff  • 24 septembre 2014 abonné·es
« Saint Laurent », de Bertrand Bonello : Le parfum d’une époque
© **Saint Laurent** , Bertrand Bonello, 2 h 30. Photo : 2014 Mandarin Cinéma / Orange Studio /Arte France Cinéma

«J ’ai créé un monstre, et il faut que je vive avec », confie Saint Laurent, le fameux couturier héros du nouveau film, au titre éponyme, de Bertrand Bonello. Le « monstre » en question, c’est son génie créatif, qui oblige Yves Saint Laurent à ne cesser de produire, à trouver des idées. Et, comme il n’est pas homme à faire fructifier des recettes

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 4 minutes