Ukraine : Retrait des rebelles

La situation restera précaire tant qu’une vraie solution politique ne sera pas acceptée.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les rebelles prorusses ont annoncé, mardi, avoir commencé à retirer leur artillerie « des zones où les forces ukrainiennes régulières ont fait de même ». Ce serait un premier pas dans l’application du plan de paix en neuf points signé le 20 septembre à Minsk. Ce plan, qui prévoit la création d’une zone tampon de 30 km le long de la ligne de front, doit mettre un terme aux affrontements de cinq mois dans l’est de l’Ukraine. Mais il ne fait guère que geler les positions acquises sur le terrain. La situation restera donc très précaire tant qu’une vraie solution politique ne sera pas acceptée par les deux camps.


Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents