Un enfant Rom sur deux sans école

53 % d’entre eux ne sont pas accueillis sur les bancs des écoles à la rentrée.

Politis  • 4 septembre 2014
Partager :

En dépit de nombreuses campagnes d’associations auprès de la communauté rom en France, le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation (CDERE) estime que 53 % d’entre eux ne sont pas accueillis sur les bancs des écoles à la rentrée. Si certaines familles roms n’envoient pas leurs enfants à l’école, d’autres rencontreraient en revanche des difficultés administratives de la part de certains établissements, qui chercheraient à éviter d’accueillir cette population. Surtout, les évacuations de campements qui se sont multipliées ces derniers mois contribuent fortement à éloigner les familles des structures éducatives, en dépit des engagements de la France, signataire de la Convention internationale des droits de l’enfant…

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don