Un mal français, le déclin de l’investissement ?

La situation est pire aux États-Unis, et toute la zone euro est touchée.

Gérard Duménil  • 25 septembre 2014 abonné·es

Les derniers chiffres publiés par l’Insee concernant l’investissement en France sont alarmants. Car le cours passé de l’investissement et sa situation actuelle commandent la tendance de l’emploi à plus long terme. Branle-bas de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, d’autres politiques économiques sont possibles.

Temps de lecture : 2 minutes