Les anti-barrage ne cèdent pas

Les travaux ont repris au Testet (Tarn). Malgré de violents assauts des forces de l’ordre, les militants restent mobilisés.

Depuis le 29 septembre, les travaux ont repris sur le chantier de la forêt de Sivens, destinés à la création d’un lac artificiel. Présenté comme un projet d’intérêt général par le conseil général, ce lac devrait permettre de soutenir l’étiage du Tescou, un petit affluent du Tarn, et de sécuriser l’approvisionnement en eau des fermes avoisinantes. Mais les opposants au barrage, dont certains occupent le site depuis juin 2013, dénoncent son coût environnemental et financier trop élevé. En effet, le montant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.