Proche-Orient : La Suède va reconnaître « l’État de Palestine »

Au moins 112 pays ont déjà pris la même décision, dont sept membres de l’Union européenne.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le nouveau Premier ministre suédois, le social-démocrate Stefan Löfven, a annoncé le 3 octobre que son pays allait reconnaître l’État de Palestine. Au moins 112 pays ont déjà pris la même décision, dont sept membres de l’Union européenne : la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Bulgarie, la Roumanie, Malte et Chypre. Rien du côté français. Quant aux États-Unis, ils ont jugé « prématurée » cette reconnaissance. « Prématuré », c’est le mot, quarante-sept ans après la résolution 242 des Nations unies, et vingt et un ans après les accords d’Oslo…


Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.