Victoire des femmes de chambre

Les femmes de chambre des palaces parisiens Hyatt ont obtenu une augmentation.

Politis  • 2 octobre 2014
Partager :

Les femmes de chambre des palaces parisiens Park Hyatt Vendôme et Hyatt Madeleine ont obtenu une augmentation de 380 à 580 euros par mois, après quelques jours de grève. Employées par un sous-traitant, elles réclamaient leur intégration au sein du personnel de ces hôtels de prestige pour obtenir de meilleurs salaires et conditions de travail. Les directions des Hyatt sont restées intraitables sur la question de la sous-traitance, cédant néanmoins sur l’alignement des rémunérations des femmes de chambres sur celles des autres cinq étoiles parisiens.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don