« Démocratie, année zéro », de Christophe Cotteret : « Dégage », crient-ils

Christophe Cotteret revient sur les origines sociales et politiques de la révolution tunisienne.

Jean-Claude Renard  • 6 novembre 2014 abonné·es
« Démocratie, année zéro », de Christophe Cotteret : « Dégage », crient-ils
© **Démocratie, année zéro** , 1 h 38. Photo : DR

C’est une main levée qui occupe le premier plan du film. Non pas un poing, mais une main ouverte, paume déployée. Celle de Gilbert Naccache, un Tunisien opposant historique à Bourguiba, emprisonné de 1968 à 1979. « Nous

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes