Exhibit B et l'anti-racisme

Quand certains en appellent encore à la censure, très nombreux sont ceux qui soutiennent l'exposition de Brett Bailey pour le débat qu'elle peut susciter et parce qu'elle est remarquable.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Alors que certains persistent à appeler à la censure (ou à l'annulation, ce qui est la même chose) d'Exhibit B, de très nombreuses voix soutiennent l'exposition-performance de Brett Bailey. Des personnalités ou des organisations qui militent contre le racisme, comme Lilian Thuram, la LDH, le Mrap et la Licra, des partis politiques, comme le Parti de Gauche, des syndicats, comme la CGT-Spectacle et le Syndéac, mais aussi des spectateurs qui ont été marqués par cette œuvre.

L'un d'eux, Marc Maire, a publié un texte particulièrement juste et argumenté sur le site Seminesaa, intitulé « Exhibit B censurée à Paris au nom d'un anti-racisme dénié à son auteur ». Nous vous en recommandons ici la lecture.

Exhibit B censurée à Paris au nom d'un anti-racisme dénié à son auteur


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.