Sivens : la France dans le collimateur de Bruxelles

La Commission européenne ouvre une procédure d’infraction contre la France dans le dossier du barrage de Sivens. Les écologistes s’en félicitent, le gouvernement reste confiant.

Lou-Eve Popper  • 26 novembre 2014 abonné·es
Sivens : la France dans le collimateur de Bruxelles
© Photo: Opposants au barrage de Sivens, lors de la journée de protestation du 25 octobre à l'issue de laquelle Rémi Fraisse a été tué (PASCAL PAVANI / AFP).

La Commission Européenne passe à l’offensive dans le dossier Sivens. Bruxelles a annoncé mercredi qu’elle ouvrait une procédure d’infraction contre la France pour non respect de la législation européenne dans le projet très controversé du barrage sur le Tescou. «Sur la base d’informations dont elle dispose, les autorités françaises ont lancé le projet nonobstant la détérioration de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde Écologie
Temps de lecture : 3 minutes