« Les jeux vidéo poussent à la réflexion sur le monde et sur soi »

Selon Mathieu Triclot, les univers virtuels ne servent pas seulement à fuir le réel, ils permettent aussi de s’inventer de nouvelles potentialités.

Christophe Kantcheff  • 18 décembre 2014 abonné·es
« Les jeux vidéo poussent à la réflexion sur le monde et sur soi »
Mathieu Triclot est philosophe, auteur de Philosophie des jeux vidéo (La Découverte, 2011).
© SAGET / AFP

Le succès des jeux vidéo n’est plus à démontrer. Ceux-ci ont pénétré tous les types de foyers et de milieux, et s’adressent à toutes les générations. Quelle est leur spécificité ? En quoi les jeux vidéo correspondent-ils à nos sociétés ? Réponse avec le philosophe et praticien des jeux vidéo Mathieu Triclot.

Comment définir le plaisir éprouvé avec les jeux vidéo ?

Mathieu Triclot : On ne se demanderait pas comment définir le plaisir de la lecture ou du cinéma au singulier ! Les jeux vidéo sont

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes