Malcolm X, l’homme derrière le mythe

L’historien Manning Marable livre un portrait du leader afro-américain le plus controversé du XXe siècle. Un essai rigoureux et passionnant.

Le 21 février 1965, à New York, le leader afro-américain Malcolm X est assassiné. Au moment de son décès, il est un personnage controversé, craint pour ses discours extrêmes et sa pugnacité, adoré par ceux qui, lors de ses obsèques, le célébreront comme le « prince étincelant » de la communauté noire. Dans les années 1960 et 1970, la génération du Black Power fera de Malcolm X son icône, emblème d’un activisme qui s’inspire du nationalisme noir pour construire une lutte anti-impérialiste contre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.