Cartooning for Peace : Le crayon dans la plaie

Un livre brosse le portrait de dessinateurs de presse du monde entier, entre humour et résistance.

Ingrid Merckx  • 15 janvier 2015 abonné·es

Le 16 octobre 2006, à l’ONU, à New York, se tient un colloque intitulé « Désapprendre l’intolérance ». Un an après l’affaire des caricatures de Mahomet, douze grands dessinateurs de presse – chrétiens, juifs, musulmans, agnostiques et athées – fondent une association, Cartooning for Peace, pour réfléchir « à la responsabilité éditoriale des dessins de presse publiés ». Une conviction commune : « Là où des murs séparent, oppriment, il faut des dessinateurs

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Médias
Temps de lecture : 5 minutes