Des mosquées de nouveau visées après l’attentat contre Charlie Hebdo

Six mosquées, dont deux en chantier, et un centre culturel et cultuel islamique ont été pris pour cible dans la nuit de jeudi à vendredi. Un lycéen musulman a également été agressé jeudi.

Politis.fr  et  AFP  • 9 janvier 2015 abonné·es
Des mosquées de nouveau visées après l’attentat contre Charlie Hebdo

Impacts de balles, inscriptions racistes, tête de porc accrochée à une porte: différents lieux de culte musulmans en France ont été de nouveau pris pour cible dans la nuit de jeudi à vendredi, moins de 48 heures après l'attentat meurtrier contre Charlie Hebdo.

Tarn Quatre coups de feu ont été tirés jeudi vers 23H00 sur la façade d'une mosquée de la commune tarnaise de Saint-Juéry (7.000 habitants), proche d'Albi, sans faire de blessé. Vendredi matin, les premiers fidèles qui ouvraient la mosquée située dans un bâtiment sans signe distinctif ont constaté les dégâts et des responsables ont ensuite porté plainte, selon un enquêteur de police.

Bayonne La même nuit, des inscriptions racistes et haineuses faisant référence à l'attentat contre Charlie Hebdo ont été tracées sur la mosquée de Bayonne ou à proximité, selon des responsables du lieu de culte. L'inscription sur le portail proclamait « Charlie liberté » tandis

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes