EuropaCity : Déni de démocratie

Sans débat ni enquête, le chantier d’EuropaCity avance.

Le soutien de Manuel Valls au grand projet EuropaCity, le 13 octobre dernier, alors que la procédure d’enquête publique a été repoussée, et l’appui récent aux demandes du promoteur Immochan, filiale du groupe Auchan, inquiètent le Collectif pour le Triangle de Gonesse 1. Le 7 janvier, le Conseil national du débat public (CNDP) a accordé une prolongation de délai concernant ce dossier à la demande du directeur d’EuropaCity, promoteur du projet de gigantesque centre commercial estimé à deux milliards…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents