« Faire redémarrer l’économie réelle »

La coalition anti-austérité veut avant tout améliorer le sort de la population, frappée par la précarité.

Thierry Brun  • 22 janvier 2015 abonné·es
« Faire redémarrer l’économie réelle »
© **Athanase Contargyris** est économiste franco-grec, membre fondateur d’Attac Grèce, fondateur de l’Association démocratique des Français à l’étranger en Grèce. Photo : AFP PHOTO / SAKIS MITROLIDIS

Le programme économique de Syriza est en très grande partie inspiré des analyses promues par Attac en Grèce, explique l’économiste Athanase Contargyris, qui en est l’un des animateurs. Il s’agit d’un plan de sortie de crise au bénéfice des classes populaires, qui prend appui sur la revalorisation de l’économie du pays.

Quelle analyse faites-vous du programme de Syriza ?

Athanase Contargyris : La mise en place d’un tel programme n’est pas concevable sans le traitement de la question de la dette, aussi bien celle de l’État que la dette privée. La question la plus importante est donc celle de la renégociation de la dette publique grecque avec les bailleurs, car elle est insoutenable : elle atteint 175 % du PIB. L’objectif de la ramener aux standards établis par l’Union européenne,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Athènes, capitale de la gauche
Temps de lecture : 5 minutes