Grèce : L’art de travestir la réalité

Les élections législatives du 25 janvier soulignent l’urgence de sortir des politiques d’austérité, qui ont échoué.

La Commission européenne n’est pas à court d’arguments pour défendre la politique d’austérité menée dans la zone euro. Selon elle, la Grèce serait sortie d’affaire et aurait accompli des « progrès remarquables ». Les services de la Commission s’appuient sur des statistiques illusoires publiées l’année dernière, annonçant un « excédent primaire » des comptes publics du pays de 1,5 milliard d’euros. Une aubaine que l’actuel gouvernement grec, qui n’a plus que quelques jours à vivre, a médiatisée avec la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.