Quel est le problème, docteur ?

La généralisation du tiers-payant est mal accueillie par les médecins libéraux, qui ont reconduit leur mouvement de grève.

Problème administratif ou symbolique, la généralisation du tiers-payant ? Cette mesure, qui permettrait en 2017 à tous les patients de ne pas avancer de frais sur une partie des consultations, a provoqué une grève à rebonds chez une bonne part des médecins libéraux. Le mouvement, commencé les 23 et 24 décembre (environ 75 % de grévistes), a été reconduit les 5 et 6 janvier, assorti d’une « guérilla administrative » : plus de télétransmissions à la Sécurité sociale et retour aux feuilles de soins,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.